BeIn

Rédiger un bon article de blog – Les 5 astuces indispensables

Rédiger un bon article de blog donne l’avantage de mieux se démarquer de la concurrence et permet d’obtenir une meilleure visibilité sur le web. Quel que soit le sujet, un bon article de blog doit retenir le lecteur jusqu’au bout et lui donner l’envie de revenir sur le site internet par la suite.

Savoir rédiger un bon article de blog va permettre de harponner son audience et de retenir le lecteur. Réaliser un article efficace demande de suivre rigoureusement certaines étapes de création. Aujourd’hui je propose gratuitement 5 astuces indispensables pour rédiger un bon article de blog.

1 Choisir le bon sujet avec un titre vraiment accrocheur

Avant de se lancer dans la rédaction web, il faut s’assurer que le sujet choisi suscitera un intérêt pour le lecteur même s’il a déjà été traité par un autre blogueur. De plus, il est important de s’assurer que le titre est suffisamment accrocheur pour donner l’envie au lecteur de découvrir l’article dans son intégralité.

Il est donc inutile de perdre son temps à rédiger du contenu qui ne sera pas lu du fait qu’il n’intéresse pas le public visé. Il en va de même pour le titre de l’article, car un titre accrocheur donnera l’envie d’en savoir plus et incitera plus facilement les visiteurs à venir découvrir l’intégralité du contenu de l’article ce qui générera beaucoup plus de clics sur la publication. Alors, comment être sûr de choisir le bon sujet et le bon titre ?

Pour s’assurer de choisir le bon sujet, il est indispensable de vérifier que celui-ci fait bien l’objet de nombreuses recherches par les internautes. Renseigner le sujet dans YouTube permet de vérifier s’il est plus ou moins porteur en fonction du nombre de vues sur chaque vidéo. Plus le nombre de vues est important et plus le sujet sera intéressant à publier.

Le titre de la publication a aussi son importance, surtout si une partie de la solution à la problématique est déjà intégrée dans ce titre.

Tout comme le sujet, il faut s’assurer que le titre est bien recherché. En renseignant progressivement le titre dans Google, le moteur de recherche propose également d’autres titres recherchés par les internautes, ce sont les mots clés LSI (Latent Semantic Indexing). Ces suggestions se trouvent également dans les bas de page des résultats du moteur de recherche sous forme de liste. Elles vont permettre de vérifier si le titre est bien adéquat ou s’il est préférable de s’orienter vers un nouveau titre plus attractif.

Ces 2 astuces permettent de s’assurer que le sujet choisi ainsi que le titre sont bien porteurs. Toutefois, lors de la recherche sur YouTube il faudra aussi prendre en compte la date de publication de la vidéo qui a également une influence sur le nombre de vues, car une publication récente aura forcément moins de vues qu’une publication de 3 ans.

2 Bien structurer son article

Avant de se lancer tête baissée dans la rédaction de contenu, il faut définir les parties et sous parties qui vont composer l’article. Il est donc indispensable de bien structurer son article pour se faciliter le travail de rédaction web.

Bien structurer son article a pour but d’apporter un contenu qualitatif pour bien se distinguer des autres sites internet qui n’auraient pas complètement traité le sujet. De plus, le contenu proposé sera bien plus pertinent que les autres, il en sera que mieux référencé naturellement dans les moteurs de recherche.

Il est donc judicieux de s’inspirer dans un premier temps des articles des autres blogueurs ou des sites internet qui ont déjà publié sur le sujet afin d’en analyser le contenu. Cela permet également d’avoir des idées pour créer ses titres ou ses sous-titres.

La structure de l’article doit se composer de titres avec à chaque fois plusieurs paragraphes :

  • Un paragraphe présentant dans les grandes lignes ce que le titre traite.
  • Un paragraphe afin d’expliquer pourquoi cette partie est essentielle.
  • Un paragraphe pour expliquer comment mettre en œuvre ce qui est proposé.
  • Un paragraphe afin de détailler les erreurs à ne pas commettre.

Attention toutefois à ne pas recopier ce que font les autres, je ne parle pas de faire du plagiat, mais bien de s’en servir comme inspiration ! Car Google n’aime pas du tout le contenu dupliqué (duplicate content).

3 Une introduction qui donne envie d’en savoir plus

L’introduction est une partie essentielle de l’article. Savoir rédiger une bonne introduction aura forcément des conséquences sur le taux de rebond de la page en question.

L’introduction doit décrire suffisamment d’informations sur le sujet pour que le visiteur ait l’envie de poursuivre la lecture. Le lecteur doit pouvoir identifier sa problématique dans l’introduction avant d’aller plus loin. Il est donc nécessaire de s’adapter aux différents visiteurs qui n’ont pas forcément les mêmes typologies de problématiques, mais qui recherchent pourtant la même solution.

Pour rédiger une bonne introduction, il faut intégrer dans le texte les différentes problématiques rencontrées afin que le visiteur puisse s’identifier à l’un de ces problèmes. Ainsi le lecteur va tout de suite comprendre qu’il trouvera des informations utiles dans l’article, ce qui tout naturellement va l’inciter à poursuivre la lecture.

Négliger l’introduction et faire l’impasse sur les problématiques qui sont liées au sujet aura forcément des répercussions sur le temps que va consacrer le lecteur à lire cet article.

4 Bien rédiger son contenu d’article

Rédiger le contenu est une étape importante dans la rédaction d’un article, car le lecteur doit évidemment trouver ce qu’il recherche, mais il faut également qu’il ait le sentiment de progresser en lisant l’article !

La qualité des informations transmises au lecteur doit le faire progresser s’il applique les méthodes décrites dans le texte. De plus, le contenu doit être fluide et agréable à lire pour faciliter la compréhension du message que le blogueur souhaite faire passer. Ces deux points essentiels doivent impérativement se retrouver dans le contenu.

Pour réussir à bien rédiger son contenu, il faut que :

  • Les titres choisis doivent donner l’envie d’en découvrir plus sans tout dévoiler.
  • Les paragraphes doivent être suffisamment courts pour en faciliter la lecture.
  • L’article doit contenir des visuels ou documents afin d’aérer les textes.

Enfin, il est préférable de bien créer sa structure d’article avant de se lancer dans la rédaction du contenu, ce qui vous fera gagner un temps considérable.

5 Savoir conclure un article

Savoir conclure n’est pas des plus simple, car il faut aider le lecteur à obtenir les résultats décrits dans la publication.

Le but de la conclusion est de donner au lecteur une vision réaliste pour atteindre les objectifs souhaités. Peut-être faut-il du temps pour aboutir aux résultats ? Peut-être faut-il de l’investissement personnel ? etc.

Pour cela, il suffit de rappeler au lecteur comment obtenir les résultats et ce qu’il faudra mettre en œuvre pour franchir certaines étapes avant d’atteindre l’objectif. Faire passer ce message au lecteur est un bon moyen de donner plus de crédibilité au blogueur.

L’erreur la plus courante dans une conclusion est de demander une action de partage ou d’avis sur l’article à son lecteur. Cette technique n’est pas très efficace, alors ne tombez pas dans le panneau ! Si l’article est bon, il sera automatiquement partagé ! Il est donc inutile de conclure sur un partage.

Rédiger un bon article de blog

Savoir rédiger un bon article de blog demande de maîtriser chacune des étapes indispensables pour bien structurer son contenu. En suivant chaque astuce donnée dans cet article et en publiant régulièrement, vous serez en mesure de constater une nette progression dans la rédaction web. Ainsi vous aurez nettement plus de facilité pour rédiger vos nouveaux articles.

Ce qui était encore une corvée pour vous deviendra peut-être un véritable plaisir ! …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Exit mobile version