Sélectionner une page

Créer un emailing pour augmenter le trafic de son site web vous demandera de susciter de l’intérêt auprès des destinataires qui vont recevoir vos campagnes d’emailing. En donnant l’envie dans savoir plus à ceux qui vont consulter l’e-mail, vous aurez de meilleurs résultats.

Vous souhaitez optimiser votre campagne emailing ? Comment avoir un bon objet ? Comment avoir un contenu d’email qui va me donner de bonnes conversions ?

En lisant cet article, vous allez apprendre à créer un email en utilisant les leviers de l’emailing pour réaliser des campagnes marketing efficaces.

 

Les 3 facteurs essentiels dans l’emailing

Il y a trois questions essentielles à retenir lorsque vous faites des campagnes emailing. Trois défis auxquels vous allez devoir répondre :

  • Est-ce que l’email va être ouvert ?
  • Est-ce que l’email va être lu ?
  • Est-ce que l’email va être cliqué ?

Les éléments qui vont influencer vos statistiques dans un emailing

Un email percutant est composé de plusieurs éléments qu’il faut absolument travailler :

  • Le nom de l’expéditeur
  • L’adresse email de l’expéditeur
  • L’objet
  • Le Preheader
  • Le contenu et le design
  • Les liens
Ecrire le contenu d'un e-mail

Ces éléments sont des variables que vous allez pouvoir évaluer dans l’analyse des performances de votre campagne emailing.

Choisir le nom d’expéditeur de l’email

Bien choisir le nom d’expéditeur vous permettra de créer un lien privilégié avec le destinataire de votre campagne emailing. Vous pouvez pour cela créer des personas, ce sont des personnes fictives. L’utilisation d’un prénom vous permettra théoriquement d’obtenir de bon résultat, mais vous pouvez opter pour le côté très corporate avec uniquement le nom de la marque. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples :

  • Le prénom suivi par la première lettre du nom de famille pour donner un côté mystérieux, Facebook utilise cette technique : Anne L.
  • Le prénom suivi de la marque : Morgane de Trivago.
  • Simplement la marque : Facebook Business.

Ne choisissez pas une combinaison de mots parce qu’elle vous plaît, mais bien parce que c’est la combinaison gagnante que préfèrent vos destinataires ! Faite des tests en découpant votre base de données en trois et en envoyant le même email avec un nom différent.

Choisir l’adresse email pour votre campagne emailing

Pour l’adresse email, c’est globalement le même combat que le nom de l’expéditeur. Il vous faudra simplement rajouter votre nom de domaine après l’arobase. Faite également des tests afin de déterminer l’adresse email qui vous procurera un meilleur taux d’ouverture.

Adresse e-mail pour emailing

Trouver l’objet de son emailing

L’objet et certainement l’élément le plus déterminant dans votre email, il est donc important d’avoir un objet qui va susciter de l’intérêt auprès de votre cible. Est-ce que votre objet sera en mesure de séduire votre destinataire ? Aidez votre destinataire à comprendre ce que vous lui proposez ou lui promettez. Vous pouvez par exemple insérer des mots-clés de votre champ lexical dans votre objet d’email.

Vous allez donc devoir créer plusieurs variantes d’objet d’email sous forme de liste avec un nombre inférieur de 50 caractères par objet.

Une fois que vous avez votre liste, il est indispensable de tester vos différentes versions par l’envoi d’email en one to one afin de déterminer l’objet le plus intéressant qui vous apportera le meilleur taux d’ouverture.

Le preheader de votre email

Le preheader est la première ligne de texte de votre email. Concrètement, cette ligne de texte vient se greffer après votre objet. Le preheader est donc une introduction de votre email pour compléter votre objet ce qui est un réel avantage.

Le contenu de votre campagne emailing

Votre contenu doit s’adresser à votre cible avec empathie, la difficulté est donc de faire comprendre au lecteur en un coup d’oeil ce que vous lui proposez. Votre argumentaire doit être suffisamment clair pour qu’il puisse comprendre en quelques secondes tous les avantages dont il pourra bénéficier.

L’erreur à ne pas commettre : la tentation peut-être grande d’indiquer de multiples propositions dans votre email pour espérer que l’une de vos propositions puisse faire mouche ! Or le fait de faire plusieurs suggestions au lecteur peut le dérouter et ne plus comprendre réellement le sens de votre e-mail.

Sur le plan technique, votre contenu doit être ni trop long, ni trop court et doit comporter des visuels pour une meilleure compréhension.

Les zones cliquables

Une fois votre contenu créé, il vous faudra définir les zones d’interaction. Ces zones cliquables peuvent être des liens dans des textes ou sur des images, elles permettent d’atteindre votre dernier objectif qui est d’obtenir le meilleur taux de clic possible.

Il est donc important d’inciter votre destinataire à cliquer sur les liens en le faisant avec subtilité. Utilisez des boutons, ou des liens avec des verbes d’action, comme par exemple : découvrez, consultez, j’en profite ! Je visite!

Vous l’avez bien compris, il faut suggérer l’interaction au lecteur de l’e-mail pour l’inviter à venir découvrir votre page et votre proposition.

En conclusion

Comme nous avons pu le voir dans cet article, rédiger un bon email n’est pas si simple. Votre objet est le pilier principal dans la structure de votre email, il vous faudra faire de nombreux tests pour avoir l’objet qui va vous faire convertir et ainsi augmenter votre trafic.

Il vous faudra donc user de beaucoup de stratagèmes pour faire venir votre destinataire où vous le souhaitez ! Mais une fois l’expérience acquise dans le domaine de l’emailing et la mise en place d’une bonne stratégie, vous devriez avoir des taux d’ouverture, de clic vraiment intéressant ! Ce qui de ce fait rend l’emailing très rentable par rapport au travail fourni.

Vous avez aimé cet article ? Faites-le-nous savoir en le diffusant autour de vous et en le partageant sur les réseaux sociaux !

Envoi
User Review
4 (1 vote)