Sélectionner une page
Le lien dofolow et nofollow est un moyen de gagner du trafic sur son site internet et de gagner des positions dans les classements des moteurs de recherche. Savoir faire la distinction entre un lien dofollow et nofollow dans un lien hypertexte est crucial pour celui qui souhaite faire progresser son site web.
Savez-vous réellement faire la différence entre un lien dofollow et nofollow et ce qu’il est en mesure d’apporter à votre site internet ? Savez-vous comment détecter les sites internet qui proposent des liens en dofollow ?
Dans ce chapitre sur les liens dofollow et les liens nofollow nous allons voir ensemble toutes les facettes d’un lien et ce qu’il peut vous apporter.
 

Principe d’un lien internet en SEO, les débuts

Cet engouement pour internet a favorisé l’apparition des moteurs de recherche afin de classifier et de retrouver plus facilement les sites web en fonction du besoin exprimé par l’internaute.
Dans les débuts, le principe du moteur de recherche est assez simple puisqu’il s’appui sur la notoriété de la page web pour la classer dans la page de résultats du moteur de recherche . (SERP / Search engine result page).
Cette notoriété est définie en fonction du nombre de liens externes en dofollow pointant vers la page web. Plus le nombre de liens est important, plus la page web sera considérée comme une page importante. De ce fait, elle sera mieux classée dans les moteurs de recherche. Ce qui donne naissance au référencement naturel (SEO / Search Engine Optimization).
C’est aussi le début du spam du référencement naturel avec la création de liens artificiels dans le but de propulser les pages web au premier rang. De nouveaux métiers se sont créés autour de cette activité ainsi que des agences web spécialisées dans le référencement naturel.

Qu’est-ce qu’un lien hypertexte ?

Le lien hypertexte est nommé de différentes façons en fonction des personnes et des habitudes de chacun. Pourtant il s’agit bien de la même balise (c’est comme pain au chocolat et chocolatine, l’éternel débat !). Il peut donc se nommer lien, lien hypertexte ou encore   hyperlien.

Le lien hypertexte permet de consulter un document lié par ce lien, ce qui vous permet concrètement de passer facilement de document en document.

Techniquement, ce lien est composé de deux balises permettant d’encadrer l’élément qui sera affiché dans la page internet (identifiées par la lettre a). Cet élément ainsi encadré, peut-être de type texte, ou de type média, une image peut faire office de lien.

Pour finir, la première balise qui compose le lien comporte des paramètres supplémentaires, href, class, id, rel, etc. L’attribut indissociable d’un lien est l’attribut href. Il permet tout simplement d’indiquer à quel endroit pointe le lien, vers quelle page, vers quel document, vers quelle section si c’est une ancre.

Différence entre un lien dofollow et un lien nofollow

Savoir faire la différence entre un lien dofolow et un lien nofollow est indispensable pour garder le contrôle sur le trafic et le référencement naturel de son site internet.
Le lien nofollow ne sera en mesure de vous apporter que du trafic pour votre site web et n’aura aucun impact sur votre référencement naturel puisque théoriquement les moteurs de recherche ne prennent pas en compte ce type de lien.
Le lien dofollow est bien sûr plus difficile à obtenir. Il permet de générer du trafic, mais aura également un impact sur votre référencement naturel pouvant être positif comme pouvant être négatif.
Toutefois, il est bon de rappeler qu’un lien générera du trafic sous certaines réserves :

  • La page qui héberge le lien génère suffisamment de trafic, de visites.
  • Le lien est bien visible pour les internautes.

Le maillage interne et externe

Pour favoriser votre référencement naturel, il existe deux techniques de référencement par rapport aux liens.
Le maillage interne consiste à faire des liens en interne entre les pages du site internet. Le lien sert de liaison entre une page et une autre page web. Sur le plan de la navigation web, cela permet de canaliser ou optimiser le passage des internautes sur certains liens. Sur le plan du référencement, les liens créés permettent de transférer la puissance (notoriété) d’une page vers une autre afin de la booster.
Le maillage externe aussi appelé Netlinking correspond aux liens externes pointant sur le site internet. Il permet de faire des liaisons entre les sites internet permettant de faire une passerelle entre un site internet et un autre. Sur le plan du référencement, le lien créé permet de transférer la puissance de la page d’un site web vers la page d’un autre site web.

Dans quel cas utiliser un lien nofollow

Il existe plusieurs raisons d’utilisation du lien avec l’attribut nofollow pour votre site internet.

  • Prioriser l’exploitation de votre site par les robots des moteurs de recherche. Si vous avez par exemple une page d’inscription ou de connexion, il n’est pas nécessaire de la référencer sur internet. L’attribut nofollow permettra dans ce cas-là d’éviter aux robots qui indexent le site internet de ne pas perdre de temps à analyser des pages inutiles pour le référencement naturel.
  • Éviter les liens qui ne sont pas fiables. Certains liens peuvent échapper à votre contrôle, comme par exemple, les liens faits par les internautes dans les commentaires de votre site. Bien sûr tous les liens ne sont pas mauvais et il est préférable de les passer en dofollow manuellement.
  • Éviter les liens d’affiliation afin de ne pas diriger le robot du moteur de recherche vers un endroit qui n’a pas d’intérêt pour lui.

L’impact sur le référencement naturel

Seuls les liens en dofollow auront un impact sur le référencement naturel. De ce fait, il est important de bien comprendre le fonctionnement.
Un lien dofollow va permettre de transmettre une partie de sa notoriété à la page web dont l’url avec l’attribut href.
Ce jus de lien (link juice) transmis entre les pages sera plus ou moins important en fonction de la qualité de la page et la qualité du site internet qui héberge le lien, en fonction du mot-clé utilisé dans le lien et en fonction de la concordance sémantique entre les deux pages web.
Voyons maintenant ce qui se passe avec un lien nofollow. Prenons l’exemple d’une page web avec 3 liens en nofollow qui redirige vers les pages web votre site internet. Il n’y a donc pas de transfert de jus par rapport à la page qui héberge les 3 liens. De ce fait les trois pages de destination ne récupèrent aucune notoriété.

figure 1 : exemple avec liens en nofollow

Voyons maintenant ce qui se passe avec un lien dofollow. Prenons l’exemple d’une page web avec 3 liens en dofollow qui redirige vers les pages web de votre site internet. Il y a dans ce cas là un transfert de jus par rapport à la page qui héberge les 3 liens. De ce fait les trois pages de destination récupèrent partiellement la notorité, ce qui est bénéfique pour le référencement naturel et le classement dans les SERP du moteur de recherche.

figure 2 : exemple avec liens en dofollow

Vérifier si un lien est dofollow ou nofollow

Beaucoup de personnes se limitent à regarder le code HTML du lien or, il existe deux autres vérifications à effectuer pour s’assurer qu’un lien est en dofollow ou nofollow. Pour explorer le code d’une page web, il vous faudra utiliser les outils de développement de votre navigateur internet.

La balise link

L’indication nofollow se trouve en général dans la balise link. Il est facile de l’identifier grâce à l’attribut rel nofollow.

La balise meta robots

Il est possible que le nofollow soit affecté à toute la page en utilisant la balise meta robots à insérer entre les balises head de la page web.

L’en-tête HTTP

Beaucoup moins utilisé, il est possible d’affecter un nofollow sur l’intégralité de la page dans l’entête HTTP de celle-ci. Il faudra pour cela utiliser le x-robots-tag avec la valeur nofollow.

Trouver les sites internet en dofollow

Il est facile de trouver des listes de site internet en dofollow sur internet, mais ce qui est facile n’est pas forcement bon pour votre site internet, car trop de monde l’utilise ! Ce qui est vite considéré par du spam par Google et les autres moteurs de recherche. Voici quelques façons de faire du netlinking :

Le guest blogging, pour la création d’articles invités

À ce jour, c’est la meilleure technique et la plus efficace. Elle consiste à rédiger un article sur un autre blog ayant une thématique similaire. Il suffira ensuite d’intégrer des liens redirigent vers votre site internet.

Les commentaires de site internet

Rédiger un commentaire sur un site internet est assez facile à trouver. Mais dès qu’il s’agit de faire des liens en doffolow cela se complique. De plus, il faut attendre que l’administrateur accepte votre commentaire et il faut faire attention à ce genre de pratique, car Google n’aime pas trop çà !

Les pages de profil

Les pages de profil sur les sites internet, par exemple les forums. Ces pages peuvent vous permettre de renseigner l’URL de votre site internet. Il vous faudra trouver des sites internet de même thématique avec la possibilité de mettre des liens en dofollow.

L’inscription du site internet sur les annuaires

Inscrire son site internet sur des annuaires de qualité. Cette technique existe depuis longtemps, depuis trop longtemps ! Pour ma part je ne l’utilise pas, car je pense que Google va mettre un frein à cette pratique, si ce n’est pas déjà le cas.

L’échange de lien

Cette technique est à mon sens à exclure, car les liens se trouvent souvent sur une page partenaire qui n’a pas de valeur, de notoriété. De ce fait, vous annoncez clairement à Google que vous faites des backlinks artificiels.

Les risques par rapport à la fraude aux liens

Ce qu’il était possible de faire il y a quelques années de ça n’est plus possible à ce jour. La création de backlinks factices peut-être sanctionnés par Google. De ce fait, il y a plus de chance d’être détecté en faisant de l’échange plutôt quand faisant du guest blogging.
Pour aller plus loin sur ce sujet, je vous invite à consulter la guideline de Google par rapport à la qualité.

Pour conclure sur le dofollow et nofollow

Nous avons pu voir qu’un lien nofollow n’a pas le même impact qu’un nofollow sur un site internet. Il est donc important de bien déterminer les raisons de la création d’un lien.
Ce que nous avons vu dans ce chapitre vous permettra de faire progresser votre site internet, mais il faudra du temps et actionner bien d’autres leviers pour avoir une évolution vraiment significative.
Nous pouvons donc nous demander ce que sera le référencement de demain ? Les liens auront-ils toujours autant d’importance, de poids dans le classement des moteurs de recherche ?
Découvrez maintenant les autres articles sur l’optimisation du référencement :

  • Rich snippets SEO – Meilleure visibilité sur Google
  • Meta title – meta description – les balises pour le SEO
  • URL canonique – la balise canonical pour le SEO – optimiser l’URL
  • Backlinks seo – le netlinking – référencement naturel Google
  • Maillage interne – réussir les liens internes SEO d’un site web
  • Attribut alt – balise alt image pour le référencement naturel

Vous avez aimé cet article ? Faites-le-nous savoir en le diffusant autour de vous et en le partageant sur les réseaux sociaux !

Envoi
User Review
0 (0 votes)