Le nouveau PageRank de Google est-ce le Graal du SEO ? Nous sommes maintenant arrivés à un stade où faire pointer des backlinks en dofollow ne suffit plus à vous positionner dans les premières pages des SERP de Google. Comprendre le fonctionnement de l’algorithme de Google devient donc essentiel pour espérer un meilleur positionnement dans les moteurs de recherche.

Mais alors, comment bien se positionner dans les meilleurs résultats des moteurs de recherche ? Comment être en première position ? Faut-il suivre les recommandations de Google à la lettre ? Comment obtenir un bon Page Rank pour vraiment arriver à Ranker ? Est-ce encore possible ?

Dans cet article, nous allons retracer l’histoire du PageRank et les critères important pour pouvoir encore Ranker dans les moteurs de recherche.

Rétrospective sur le PageRank (PR) de Google

Le PageRank nommé PR est un outil permettant de classer les pages internet en fonction du nombre de backlinks qu’elles reçoivent. Cet outil a été créé en 1998 pour déterminer la qualité des pages web par rapport à leur popularité afin de les répertorier dans une base de données. C’est donc l’arrivée régulière des mises à jour : de l’algorithme Google panda, de l’algorithme Google penguin, colibri, pigeon, etc.

Google bot PageRank
Google bot PageRank

Au fil des années, l’algorithme du PageRank se complexifie pour intégrer de nouveaux critères de sélection. Ce nouveau système de classement mettra à mal de nombreux sites internet ayant réalisé une suroptimisation, en les déclassant dans le moteur de recherche ou pire, en les supprimant ! Ce qui a impacté le chiffre d’affaires de plusieurs sociétés.

Jusqu’en 2006, il était possible de connaître le poids d’une page internet grâce à une métrique sur une échelle allant jusqu’à 10 indiquant ce fameux PageRank. Google a tout simplement décidé d’en supprimer l’accès, ayant constaté une utilisation détournée de ce score pour en améliorer le classement des pages sur internet.

Beaucoup de rumeurs ont circulé au sujet de cet outil et des évolutions de cet algorithme. Google a donc réussi à se constituer un réel mythe et de nombreux débats autour de ce sujet.

Nous allons donc voir ce qu’il est nécessaire de faire pour avoir un bon PageRank.

Faut-il suivre les recommandations de Google ?

Suivre les recommandations est certainement un plus pour votre site internet, comme par exemple passer son site web en https. Hélas, ce n’est pas ça qui vous permettra d’arriver en 1re position dans les SERP de Google.

Comprendre les attentes de Google

Pour ma part, je pense qu’il est difficile de se positionner en première page tant que vous n’avez pas intégré l’idée que Google attend des contreparties de vous ! De ce fait, savez-vous réellement à quoi sert l’algorithme de Google ? Cette question me semble essentielle …

Google est une entreprise, actuellement leader sur le marché de la recherche internet. Son business consiste à proposer le meilleur contenu en adéquation avec la requête de l’internaute afin de conserver cette place de leader sur un marché concurrentiel.

Alors, le Graal que vous cherchez tant ne se trouve-t-il pas tout simplement dans ces quelques phrases ? « Son business consiste à proposer le meilleur contenu en adéquation avec la requête de l’internaute ». De cette simple phrase nous pouvons établir quelques déductions sur l’idée qu’il faut se faire du PageRank, non ? …

Trouver le graal - Google pagerank
Trouver le graal – Google pagerank

Comprendre les attentes de Google, c’est s’assurer de meilleures places dans les SERP.

Ranker sur Google sans voir le PageRank est-ce encore possible ?

De nombreux outils existent pour vous aider à faire des pronostics, des statistiques, mais à un moment donné, il faut passer à l’action …

Pour commencer, il faut déjà que le mot-clé que vous avez soigneusement sélectionné soit d’une part, en parfaite adéquation avec votre contenu et d’autre part, qu’il soit sur une requête permettant de générer du trafic.

Votre contenu doit apporter une plus-value autant à Google qu’aux lecteurs qui consultent votre page. À mon sens, il est inutile de produire et de proposer un contenu déjà présent dans les SERP sans apporter une valeur ajoutée à celui-ci. Soyez créatif pour faire mieux que les autres et ainsi faire la différence ! Enfin, le champ sémantique et la longueur du texte auront aussi une influence. Traitez votre sujet dans son intégralité pour écarter la moindre concurrence cherchant à se positionner sur votre mot-clé.

Diminuer votre taux de rebond est indispensable. Ce sont des signes qui ne trompent pas aux yeux de Google. Il est facile de comprendre que Google va s’appuyer sur cet indicateur pour s’assurer que votre contenu est pertinent et qu’il a donc sa place dans le top du classement du moteur de recherche. Pour cela, il vous faudra analyser votre taux de rebond page par page sur Google analytique, dans comportement > contenu du site > toutes les pages.

Le maillage interne est selon moi, la meilleure solution pour avoir des liens de qualité. Se constituer un réseau de liens dans son site internet afin d’avoir une bonne cohésion entre les sujets que vous allez aborder sur vos pages web. Pour cela, je vous invite à consulter le dossier complet du cocon sémantique sur le blog.

Je pense que la compatibilité avec les smartphones et le temps de réponse pour ce format devient des critères supplémentaires à prendre en compte, car de plus en plus d’internautes utilisent leur mobile pour surfer sur le web. Même si les critères cités ci-dessus son d’un niveau plus élevé, il faut tout de même prendre en compte ces paramètres.

Les backlinks (liens externes) peuvent favoriser votre référencement naturel dans le cadre où il y a une forte similarité avec votre thématique afin de pousser un site, une page internet. Pour ma part, je commence à avoir de nombreux doutes au sujet du poids des backlinks. Google sait très bien que les backlinks sont souvent détournés pour ranker (réseaux de site en netlinking) , de ce fait il est légitime de se demander si les backlinks ont toujours autant de pouvoir dans l’algorithme de Google.

Il y a bien sûr de nombreux critères qui font débat sur la toile. De nombreux articles évoquent que le fait d’avoir une page sur les réseaux sociaux peut avoir un impact sur le référencement naturel. Personnellement je n’y crois pas ! En quoi le faite d’avoir une page sur les réseaux sociaux peut-elle avoir un quelconque rapport avec la qualité du contenu d’une page web ?

Ces quelques paragraphes doivent vous aider à améliorer votre référencement naturel.

C’est mon avis sur le SEO

Cet article reflète mes idées et seul l’avenir pourra nous dire réellement si ma vision sur les priorités sont juste ou non. Pour moi, il n’y a pas vraiment de surprise ! Google à besoin de satisfaire ses internautes. C’est le contenu et la cohérence du contenu qui est aujourd’hui un des leviers essentiels au référencement naturel.

John Mueller, de Google, a affirmé que « si vous êtes un rédacteur, vous devez avoir confiance en votre sujet ».

En conclusion sur le PageRank de Google

Chercher à déjouer les algorithmes de Google pour être tôt ou tard démasqué n’est-il pas une cause perdue ? Mettre en place des stratégies flirtant avec la ligne rouge qui fonctionne aujourd’hui ne vous apportera pas des sanctions par la suite ? Ne faut-il pas rentrer dans le rang ou faut-il rester du côté obscur ?

Vous avez aimé cet article ? Faites-le-nous savoir en le diffusant autour de vous et en le partageant sur les réseaux sociaux !

Envoi
Note de l'article :
5 (1 vote)