Savoir déclarer correctement l’URL canonique va permettre de maîtriser parfaitement ses contenus de pages web ainsi que ses URLs. Cette balise canonique risque certainement de vous surprendre !

En effet, elle est utile pour déclarer un contenu dupliqué, mais savez-vous l’utiliser pour optimiser ou protéger votre site internet ? Savez-vous l’utiliser entre plusieurs sites internet ?
Nous allons voir en détail comment utiliser cette balise canonique sur un site internet.

Qu’est-ce que l’URL canonique ?

l’URL canonique est la page web déclarée comme page référente parmi toutes les pages web similaires avec un contenu identique et une URL différente.

Concrètement, la page canonique est la page mère d’un groupe de pages web traitant d’un même sujet. Elle est donc, la page la plus représentative de toutes les pages qui sont similaires. Elle fait donc office de page référente parmi toutes les autres.

Pourquoi utiliser l’URL canonique ?

L’URL canonique permet d’indiquer où se trouve le contenu le plus représentatif des autres contenus. Il est donc possible de déclarer un contenu similaire entre les pages web d’un site internet, mais également, entre les pages web de sites internet différents.

Mais alors, pourquoi avoir un contenu similaire ? Pourquoi ne pas le supprimer ? Même si les robots d’indexation vont rapidement explorer le contenu des pages web similaires, ce n’est pas le cas des internautes ! En effet, un contenu dupliqué peut intéresser l’internaute. Il n’est donc pas rare de trouver les internautes sur les pages secondaires de l’URL canonique. Ainsi, cela contribue à la diminution du taux de rebond du site internet.

Définir la page canonique, les formats de l’attribut rel=canonical

Pour déclarer une page canonique, il est indispensable de bien l’indiquer aux robots qui vont analyser la page. Il existe plusieurs solutions pour notifier aux robots une page canonique, la balise HTML, l’en-tête HTTP ou le sitemap.

Googlebot

La balise <link> est certainement la plus simple à mettre en place. Elle s’insère directement entre les balises <head> de la page HTML. Cette balise Link contient deux attributs. L’attribut rel pour signaler qu’il s’agit d’un lien canonical et l’attribut href pour indiquer l’URL.

<head>
<link rel=”canonical” href=”https://www.bein.fr/rubrique/seo/” />
</head>

Il est également possible de déclarer l’URL canonique dans l’en-tête HTTP du site internet en passant directement par un fichier .htaccess

Link: <https://www.bein.fr/rubrique/seo/>; rel=”canonical”

Pour ces solutions, il est préférable d’indiquer le chemin absolu plutôt que le relatif. De plus, il est bon de savoir qu’il est possible d’utiliser la redirection 301, mais les internautes n’auront plus accès à la page dupliquée. Pour finir, Google nous indique qu’il est fortement déconseillé de mettre ses URL canoniques dans le sitemap.

Pourquoi signaler une URL canonique ?

Il existe de nombreuses raisons qui demandent de signaler l’URL d’un site internet en une URL canonique. Comme nous l’avons déjà vu, l’URL canonique permet de déclarer un contenu identique ou similaire pour identifier la page principale, mais pas que…

Les sanctions des moteurs de recherche

L’URL canoniale permet également d’éviter les sanctions du moteur de recherche Google en déclarant un contenu dupliqué (duplicate content). Ainsi, cela évite d’être pénalisé sur les pages en doublons.

Le référencement naturel

Afin de faciliter le référencement naturel des pages internet du site web dans les SERP. Définir l’URL principale permet de faciliter le crawl des robots d’indexation des moteurs de recherche. Ainsi, ils perdent moins de temps à crawler les pages en doubles et passent plus de temps à crawler les pages mères. Ce qui de ce fait, permet d’optimiser le délai de référencement dans les moteurs de recherche.

Le choix de l’URL principale

Dans le but d’avoir le choix de l’URL principale. Il est important de savoir que si aucune page canonique n’est déclarée, le moteur de recherche choisira la plus représentative du groupe de pages similaires. Ensuite il définira cette page comme source principale.

L’affichage des URL dans les SERP

Simplifier les URL complexes en les déclarant avec l’URL canonique permet de les rendre plus compréhensibles et d’améliorer ainsi le référencement naturel (SEO) en insérant des mots-clés.

Plusieurs sites internet avec un contenu identique

Pour des questions pratiques, il peut être intéressant de publier un contenu identique sur des sites internet différents. Une seule page sera référencée, mais tous les contenus seront visibles par les internautes. Cette pratique est autorisée dans la guide line de Google.

L’AMP (Accelerated Mobile Pages)

Pour faire la distinction entre une page mobile optimisée (type AMP) et une page avec un affichage totalement standard.

Différence entre une URL canonique et une redirection 301

La différence est assez simple à comprendre, une redirection 301 redirigera systématiquement les internautes sur la nouvelle page. De ce fait, les internautes ne pourront plus accéder à l’ancienne page contrairement à l’URL canonique qui permet d’accéder aux deux pages. Enfin, les moteurs de recherche privilégieront la page de destination que cela soit une canonique ou une 301.

Se protéger contre le vol grâce à l’URL canonique

Le vol de contenu est monnaie courante sur internet, il est donc indispensable d’utiliser l’URL canonique pour se protéger un minimum.

En effet, des robots parcourent le web pour dénicher des contenus qui ne sont pas encore référencés afin d’en dérober le contenu HTML de la page et de l’insérer automatiquement sur la page d’un autre site internet.

Pour protéger son contenu, il est indispensable d’indiquer l’URL canonique sur toutes les pages web de son site internet. Ainsi, si le robot copie le code HTML il copiera également la balise canonique avec l’URL de la page principale du contenu.

Que penser de l’URL canonique ?

Cette balise canonique est vraiment surprenante ! C’est une balise qu’un webmaster doit absolument connaître, car elle offre plus de possibilités qu’on ne le pense.

Comme nous l’avons vu, l’URL canonique est facile à mettre en place, avec un simple code HTML. Ainsi, il vous sera possible de dupliquer du contenu ou d’avoir des textes quasiment similaires sans prendre le risque de la sanction.

Enfin, pour finir sur le sujet, je vous invite à consulter deux vidéos sur la chaîne YouTube Google Search Central avec John Mueller et Matt Cutts :
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments