Choisir un nom de domaine n’est pas des plus simple ! Ce choix aura forcément un impact considérable sur le futur site internet. Un impact sur le référencement naturel ainsi que sur la facilité qu’auront les internautes à se souvenir de l’adresse du site internet pour y retourner.

Bien savoir choisir son nom de domaine devient un enjeu capital pour l’avenir d’un site internet. En suivant les nombreux conseils ci-dessous, il sera bien plus facile d’éviter les nombreux pièges et ainsi faire le bon choix et partir du bon pied !

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Beaucoup de personnes vont se contenter de répondre : “le nom de domaine sert pour un site internet”. Ce qui est une réponse très simpliste !

Un nom de domaine (NDD) est une chaîne de caractères servant d’adresse électronique pour faciliter l’accès aux services proposés par un serveur (site internet, FTP, email, etc.)

Comment fonctionne un nom de domaine ?

Concrètement, le nom de domaine est l’équivalent d’une adresse postale, sauf qu’elle est utilisée pour le numérique. Voyons ça dans le détail …

Un site internet est stocké sur une machine appelée “Serveur”. Ce serveur, qui donne l’accès au site internet est disponible au travers d’une adresse IP. Cette adresse IP est une série de chiffres permettant de rendre unique l’adresse du site internet. C’est donc exactement le même principe qu’une adresse postale qui rend un lieu unique. Il ne reste plus qu’à associer le nom de domaine à l’adresse IP.

Partant de ces explications, il est facile de comprendre l’intérêt d’utiliser un nom de domaine plutôt qu’une adresse IP. Imaginez, ce serait bien plus difficile de retrouver des sites internet comme Google, Amazon ou tout autre site internet local en utilisant uniquement des séries de chiffres.

Enfin, il est possible que le propriétaire du site internet souhaite changer de serveur. Il devra pour cela, attribuer son nom de domaine (le masque) à la nouvelle adresse IP.

Testez : utilisez le site internet domaintools.com pour connaître les informations essentielles d’un site internet, comme son adresse IP.

De quoi est composé un nom de domaine ?

Un nom de domaine se compose de 3 éléments formant ainsi une adresse internet : xn + NDD + TLD.

  • Le préfixe (xn)
  • Le nom de domaine (NDD)
  • Le suffixe ou extension du nom de domaine (TLD / Top Level Domain)

Voici l’exemple avec l’ adresse internet du site internet BeIn.fr

Composition d'un nom de domaine

Le préfixe (xn)

Le préfixe n’a aucun impact sur le choix du nom de domaine, puisqu’il se personnalise après en être propriétaire. Il existe plusieurs solutions :

  • Ne pas mettre de préfixe, exemple : https://bein.fr
  • Utiliser les www, qui est l’acronyme de World Wide Web, exemple : https://www.bein.fr
  • Utiliser un sous-domaine, exemple : https://shop.bein.fr
  • Utiliser les www + le sous domaine, exemple : https://www.shop.bein.fr

Le nom de domaine (NDD)

Le nom de domaine est l’identifiant du site internet. Il peut être composé de caractères alphanumériques (lettres de l’alphabet et chiffres). À cela, il est possible de rajouter des tirets pour séparer les mots (de plus en plus rare). À ce jour, il est maintenant possible de rajouter des caractères accentués dans le NDD.

L’extension ou suffixe (TLD)

Le suffixe permet de catégoriser le NDD dans un domaine bien précis qui peut être une zone géographique, une activité, etc.

  • Le suffixe permet d’indiquer une zone géographique, un pays (.eu, .us, .fr, .es, etc.).
  • Le suffixe permet d’indiquer une activité, le .com pour une activité commerciale, le .org pour une organisation non lucrative, le .edu pour l’éducation, le .gouv pour le gouvernement, etc.

Comme nous avons pu le voir, les suffixes ne sont pas le fruit du hasard ! Chaque suffixe a clairement sa propre signification.

Choix du nom de domaine, se poser les bonnes questions

Partir en quête d’un nom de domaine sans déjà savoir ce que l’on veut ou ce que l’on ne veut pas semble extrêmement difficile. Le nom de domaine est le socle d’un site internet ! Il est donc indispensable de faire le bon choix.

C’est donc, avec cette adresse internet que l’internaute sera en mesure d’accéder au site internet. C’est aussi avec cette même adresse internet qu’il sera en mesure de retourner sur le site. Choisir une adresse internet trop complexe ne permettra pas à l’internaute de s’en souvenir.

L’internaute n’est pas le seul acteur à prendre en compte ! Il faut également prendre en considération le référencement naturel et la thématique (marque, mot-clé, nom, etc.).

Le choix du suffixe

Il est important de définir dans un premier temps les suffixes qui sont indispensables, des suffixes qui sont optionnels en se posant les bonnes questions.

  • Est-ce que le .com est indispensable ? Est-ce un site internet international ou local ?
  • Ai-je besoin du .com en plus du .fr ou seulement du .fr ?
  • Est-ce que le site a vocation à devenir multilingue ? .es ? .it ? .uk ?
  • Est-ce une activité commerciale ? Une organisation ? Une association ?
  • Etc.

Le choix du nom de domaine

De la même façon, il est aussi important de déterminer ce que l’on veut de ce que l’on ne veut pas pour le nom de domaine.

  • Est-ce que le nom de domaine peut comporter des chiffres ?
  • Est-ce qu’il peut avoir des tirets ?
  • Est-ce que le nom de domaine peut comporter des caractères accentués ?
  • Combien de mots peut-il avoir au maximum ?
  • Si c’est un nom, est-ce que la marque n’existe pas déjà ?

En utilisant cette méthodologie, il est déjà possible de se faire une idée du nom de domaine souhaité.

Les points essentiels avant de faire l’acquisition d’un NDD

Il y a des points essentiels à contrôler avant de devenir le propriétaire d’un nom de domaine. Vérifier ces points permet d’éviter certaines erreurs.

L’historique du nom de domaine

Créer un nom de domaine chez votre hébergeur web, ne veut pas forcément dire que le NDD est tout nouveau ! Il a peut-être servi dans le passé pour un autre site internet.

À chaque acquisition de nom de domaine, il est conseillé de vérifier s’il y a un historique et voir s’il n’a pas été spammé. Auquel cas, passez votre chemin ! Pour chaque nom de domaine, il est conseillé de vérifier s’il y a un historique avec la WayBack Machine. Voici la liste des tests à réaliser.
  • http://ndd.tld
  • http://www.ndd.tld
  • https://ndd.tld
  • https://www.ndd.tld

Pour exemple, en faisant le test avec le nom de domaine Bein.fr, je suis en mesure d’indiquer qu’il a été créé en 1998 par un bureau d’études industrielles situé à Lille.

S’assurer que les autres suffixes ne sont pas pris

Il est important de vérifier les autres suffixes du nom de domaine souhaité. Vouloir le nom de domaine .fr alors que le .com est déjà utilisé par un autre site, demande de vérifier certains points.

  • Est-ce une marque ? Une marque déposée ? Un site commercial ? Dans ce cas-là, il est préférable de ne pas en faire l’acquisition, pouvant amener à des complications juridiques.
  • Est-ce que le site internet porte sur la même thématique ?
  • Est-il possible de faire l’impasse sur certains suffixes ?

Faut-il opter pour les caractères accentués pour le NDD ?

Même si les caractères accentués sont autorisés, il est préférable de ne pas opter pour cette option. Avez-vous déjà renseigné une adresse internet avec des caractères accentués ? C’est beaucoup trop contraignant.

Choisir le singulier ou le pluriel pour le nom de domaine

Au singulier ou au pluriel ? Il est important de bien peser le pour et le contre pour cette problématique qui peut tout simplement dérouter certains internautes pouvant ajouter de la difficulté à retrouver le site internet. En général, le singulier prend le dessus sur le pluriel.

Faut-il intégrer des tirets dans le NDD ?

Il est tout à fait possible d’intégrer des tirets dans un nom de domaine, mais il est préférable de ne pas en mettre. La tendance veut que les mots soient collés les uns aux autres, car il est bien plus simple de l’annoncer à l’oral et il est surtout plus simple à retenir.

Définir la longueur du nom de domaine est important

Il est évident que plus le nom de domaine est court et plus il sera facile à retenir ! Il est donc fortement conseillé de trouver le nom de domaine le plus court possible par rapport aux mots-clés. Attention toutefois, à ce qu’il reste compréhensible ! Sachez qu’un NDD plus court sera bien plus difficile à trouver, car ils sont bien plus convoités.

Faut-il utiliser des chiffres dans un NDD ?

L’utilisation des chiffres dans un nom de domaine est à proscrire, sauf dans certains cas. Comme par exemple une marque de bière très célèbre (16xx).

Acquérir un nom de domaine

Il existe plusieurs méthodes pour faire l’acquisition d’un nom de domaine, grâce à la création, au rachat et aux enchères.

Le rachat d’un nom de domaine

Plutôt rare, mais ayant déjà réalisé cette opération dans le passé, je me permets d’en parler.
Quelque peu difficile, cette technique consiste à racheter le nom de domaine d’un site internet qui semble à l’abandon. Le plus difficile, sera de prendre contact avec le propriétaire du nom de domaine et qu’il veuille bien accepter la proposition de rachat.

La création d’un nom de domaine

Créer un nom de domaine chez son hébergeur peut paraître simple, mais c’est souvent un casse-tête pour trouver un NDD disponible !Soit c’est de la chance et sautez dessus tout de suite ! Soit personne n’en veut, car il est trop complexe ou spammé.

Les noms de domaine aux enchères

Adjugé, vendu ! Il existe des plateformes de vente aux enchères de noms de domaine. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai obtenu BeIN.fr pour seulement 10€ et je n’en reviens toujours pas ! Car un nom de domaine en 4 lettres se vend très cher entre parenthèses (montant à 4 chiffres).

Il y en a pour toutes les bourses, il est donc conseillé de se fixer un plafond à ne pas dépasser avant de se lancer dans les enchères des noms de domaine. Il faudra être le plus rapide avant la fin de la vente !

Choisir son nom de domaine pour son nouveau site internet

Avant de se lancer dans l’étape de création d’un site internet, il est nécessaire de ne pas se précipiter pour choisir son nom de domaine. Choisir un nom de domaine demande d’y consacrer du temps afin de ne pas faire d’erreurs.

En effet, le nom de domaine est le pilier central d’un site internet, il pourra avoir un impact sur :

  • Le référencement naturel en fonction des choix des mots-clés.
  • La facilité à retenir le nom pour revenir sur le site internet.

Il est donc primordial de vérifier les nombreux points cités dans cet article avant de faire définitivement l’acquisition d’un nom de domaine. En suivant ces conseils , votre choix de nom de domaine sera optimal.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments